il_570xN

Mon amour, si nous faisions la cuisine?
Si nous mitonnions tous les deux?
Je me sens gourmande et badine
et te dévore déjà des yeux.
 
Je serai marmitonne
Tu seras... maitre queux
Fine bouche polissonne
à ton appétit licencieux
 
Empoigne donc ce cul-de-poule
pendant que je me saisis du fouet
Faisons la nique aux calories-joules
et succombons avec volupté.
 
Quelques moules en entrée bien sûr
caressées au pinceau d'huile à l'ail 
A sucer, faisant aux commissures
des coulures luisantes de poiscaille.
 
Choisissons en plat de consistance
quelque chose qui nous titille
sans trop nous remplir la panse
et réjouisse nos papilles

Une dinde à la table sera bienvenue
truffée de saveurs capiteuses
Elle aura des cuisses charnues
et sera copieusement juteuse
 
Allez hop au travail, les cuistots!
car les préliminaires sont longs
il y a du travail aux fourneaux
aux marmites et aux pilons.
 
Tiens?
 
ce poireau m'a l'air ferme et épais!
A coup sûr, du bio et naturel
D'une main aguerrie, je vais te l'éplucher
Et le badigeonner de sel
 
je prépare de la même manière
quelques brins d'asperge verte
et la carotte juste sortie de terre
que je dénude d'un geste alerte
 
De cette façon, tu l'as compris,
ils exhaleront leur saveur
qui surgira fondante et exquise
du plus tendre de leur cœur
 
mais!...
 
je te vois qui malaxes, tritures
et plonges tes doigts épais dans
un bol où se trouve une mixture
à l'aspect ferme et fondant
 
Maintenant, tu fourres de manière experte
la dinde de la farce parfumée
Et embeurre d'une main de maitre
Sa peau fragile et grêlée.
 
Attention! pas de gaspillage!
et donne-moi tes doigts à lécher
il faut que je procède au sauvetage
des dernières miettes du Parmentier
 
Ne te laisse pas déconcentrer, enfin!
Par les effluves d'épices relevés
et mes mordillements mutins
Et bourre cette volaille écartelée.
 
mmmh...
 
je vois que tu montes une sauce subtile
pour arroser abondamment
la chair rosée du volatile
qui grésille sous le feu ardent. 
 
Je salive et me délecte déjà
du gout que cette pulpe animale
ferme et fondante laissera
sur mes babines insatiables
 
Pensons au dessert si tu veux bien
gourmandise en apothéose
Car pour clôturer ce festin
une petite note sucrée s'impose
 
Quelques fruits ronds et juteux
que j'ai envie de presser,
pour que leur jus collant et savoureux
ruisselle en saccade sur mon palais
 
Et pour finir, ultime gourmandise
Sucrés, collants, emmiellés
Je voudrais qu'on se caramélise
suavement conglutinés